FOIRE AUX QUESTIONS

Trouvez ici toutes les réponses à vos questions sur notre Maison de Naissance

Quelles sont les conditions pour accoucher au NID ?
L’accès à la Maison de Naissance est réservé aux grossesses et accouchements dits “à bas risque”. Les critères précis de suivi et d’accouchement à la Maison de Naissance sont encadrés par la Haute Autorité de Santé (HAS). Vous pouvez retrouver ces conditions en cliquant ici.
J'ai eu une césarienne pour une grossesse précédente. Puis-je accoucher au NID ?    
L’accès à la Maison de Naissance est réservé aux grossesses et accouchements dits “à bas risque”. Il n’est pas possible d’accoucher au NID si vous avez déjà eu une césarienne.
À quel moment dois-je contacter le NID si je souhaite y accoucher ?    
Nous vous invitons à contacter l’une des sages-femmes du NID en tout début de grossesse et au plus tard avant votre 28ème semaine d'aménorrhée.
Que se passe-t-il si j'ai une pathologie pendant ma grossesse ? 
En cas de pathologie, un avis ou transfert vers le professionnel de santé adéquat est effectué (maternité référente, gynécologue, nutritionniste…). Si l’avis du professionnel de santé et du comité pluridisciplinaire de la maternité est favorable, la sage-femme reprend le suivi. Si l’avis du professionnel de santé est défavorable, le suivi ainsi que le projet d’accouchement en maison de naissance cesse, mais la sage-femme référente peut continuer son accompagnement. La maternité référente prend le relais pour le suivi médical de votre grossesse et votre accouchement, sauf si vous souhaitez choisir un autre établissement.
Qu'est ce qu'un accouchement physiologique ? 

L’accouchement est physiologique lorsque la femme va laisser faire son corps et fonctionner complètement à l’instinct. L’environnement permet un total lâcher-prise et aucune médicalisation n’est mise en place. La femme libère alors un cocktail d’hormones très puissantes et efficaces dont chacune a un rôle dans le processus de la naissance et de l’attachement futur. Pour que cette libération soit optimale, la femme a besoin d’intimité et de sécurité. Ses besoins étant respectés, la femme va laisser faire son corps, elle va savoir d’instinct comment se mouvoir pour aider son bébé, comment pousser, etc. Et tout cela sans devoir y réfléchir ! Accoucher de façon physiologique, c’est donc accoucher en laissant faire son corps complètement.

Peut-on bénéficier de la péridurale en maison de naissance ? 
L'analgésie péridurale ne peut pas être proposée en maison de naissance.
Quelles sont les solutions proposées en Maison de Naissance contre la douleur ?

Une multitude d'outils sont proposés pour accepter et gérer les contractions et la douleur de l’accouchement : baignoire, ballons, massages, positions qui soulagent, travail avec la respiration… Des méthodes alternatives de gestion de la douleur, propre à chaque sage-femme vous sont proposées (hypnose, homéopathie, acupuncture…).

Que faire si je souhaite une péridurale pendant mon accouchement ? 
Aucune péridurale ne peut-être réalisée en maison de naissance. Toutefois, en accouchant à la maison de naissance, vous êtes accompagnée, soutenue et encouragée par votre sage-femme et votre compagnon/compagne. Vous pouvez vous appuyer sur eux durant tout le travail et ils feront tout leur possible pour vous permettre d'aller au bout de votre projet d’accouchement physiologique. Cependant, lors de votre travail, vous avez bien entendu la possibilité de demander l’aide d’une analgésie péridurale. Pour cela, votre transfert vers la maternité partenaire sera nécessaire.
Que se passe-t-il si j'ai un problème pendant mon accouchement ? 
Votre sage-femme peut être amenée à vous transférer à chaque fois que la situation n’est plus de sa compétence et que l’accouchement requiert une technique telle que césarienne, forceps, analgésie, direction du travail… Ou si vous en faite la demande. Pour votre confort et votre sécurité, le transfert s’inscrit dans une démarche conventionnelle avec la maternité de Nancy. La Maison de Naissance se trouve dans l’enceinte de la maternité pour un transfert très rapide en cas de besoin. En attendant ce transfert, si nécessaire, votre sage-femme est formée pour réaliser les gestes d'urgence appropriés. Votre conjoint ET votre sage-femme vous accompagnent. La sage-femme cesse les soins médicaux mais continue son accompagnement.
Que se passe-t-il si mon bébé a besoin de soins d'urgences à la naissance ? 
Si votre bébé a besoin de soins d'urgence, la maison de naissance a tout l'équipement et les compétences nécessaires pour réaliser les premiers gestes en attendant un transfert vers la maternité.
Quels sont les critères pour pouvoir sortir entre 2 et 12h après la naissance ?

Pour la mère :
- Votre état physique vous permet un retour à domicile sans facteurs de risques : absence de risque hémorragique et infectieux notamment, miction normale, absence de douleur ou douleur soulagée par un traitement de première ligne (Paracétamol, AINS),
- Votre état psychique est bon : évaluation de la fatigue, anxiété, « baby blues », dépression, etc.,
- Si vous avez fait le choix d’allaiter votre enfant, un accompagnement est mis en place (Sage-femme, famille, association relais…),
- Le lien mère-enfant et la relation parents-enfant est bien établi,
- Vous bénéficiez d’un soutien moral et organisationnel : conjoint, famille, entourage élargi, etc..

Pour l’enfant :
- Son état physique est adapté à une prise en charge à domicile : aucun facteur de risques d’ictère, infection, cardiopathies notamment, sa température est stable et son poids adapté à son âge gestationnel,
- C’est un enfant éveillé, tonique, capable de s’alimenter facilement (il a tété efficacement au moins une fois si allaitement maternel ou a bu un biberon sans difficultés si allaitement artificiel).

Puis-je changer d'avis en cours de grossesse ? 
À tout moment au cours de votre suivi de grossesse, il vous est possible de changer d’avis quant au lieu que vous avez choisi pour la naissance de votre enfant. Nous vous demandons alors d’en aviser votre sage-femme le plus tôt possible.
Combien coûte le suivi au Nid ? 

Au Nid Pour Naître, tous les actes de grossesse sont remboursés a 100% par la Sécurité Sociale.

Le moment du travail et de l’accouchement est facturé 795,35 euros, dont 349,35 remboursés par la Sécurité Sociale.
Ce dépassement d’honoraires permet aux sages-femmes qui vous accompagnent d’être rémunérées pour leurs astreintes (actes non existant Sécurité Sociale).

J'ai appris que la maternité de Nancy va déménager. Que va devenir la maison de naissance ? 

La Maison de Naissance étant liée au CHRU par un bail de location, celle-ci déménagera avec la maternité de Nancy.

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question ?

N'hésitez pas à nous contacter !
Par mail : contact@unnidpournaitre.com et par téléphone : 09 72 88 03 78