La Maison de naissance de Nancy recrute des sages-femmes.

Installé(e) en cabinet libéral, vous avez envie de rejoindre un collectif engagé dans l’accompagnement des couples à la naissance physiologique ?
Rejoindre « Un Nid Pour Naître », c’est aussi contribuer à l’un des 9 projets expérimentaux de maison de naissance en France, c’est intégrer un collectif : staffs, analyses de pratique, formations communes…

Si vous souhaitez en savoir plus et peut-être rejoindre notre belle aventure, n’hésitez pas à prendre contact avec nous, par mail à l’adresse ca@unnidpournaitre.fr ou par téléphone auprès de la présidente Charlotte Jacquot 06 87 39 04 57.

••••••••

Quelles sont les taches d’une sage-femme travaillant en Maison de Naissance ?

Vous serez amené.e à assurer une présence lors des naissances, et au minimum 2 heures après la délivrance, selon un planning d’astreintes, prédéfini en équipe plusieurs semaines à l’avance.

Vous pourrez participer à diverses réunions :
– STAFF médicaux, afin de connaître et valider ensemble l’accessibilité des couples en Maison de Naissance ;
– Organisation de la vie de la Maison de Naissance ;
– Supervision d’équipe ;
– Préparation en groupe à la naissance et à la parentalité
Et à des moments de partage associatifs.

Vous pouvez avoir une ou plusieurs fonctions au sein de la Maison de Naissance (SF1 / SF2) Il vous sera également possible de permuter, selon les besoins de la Maison de Naissance et vos propres aspirations personnelles et/ou professionnelles.
Un compagnonnage est assuré sur 3 naissances au minimum.

 

••••••••

Témoignage de Laure Flamant, sage-femme au Nid

Je suis sage-femme à la maison de naissance depuis son ouverture.
Cela représente un grand enrichissement professionnel et personnel de pouvoir participer à son évolution et son ancrage.
A titre personnel, l’accompagnement global a la naissance (AGN) et la participation à la vie associative me permettent de rencontrer de belles  personnes. Elles sont engagées pour défendre leurs valeurs de choix éclairé et de liberté.
Professionnellement, je me sens en pleine sécurité en travaillant en maison de naissance.
Cela est rendu possible par le lien de confiance qui s’établit avec les couples de part l’AGN, la cohésion de notre équipe de sages-femmes et le partenariat avec la Maternité en cas de nécessité médicale.
Accompagner des naissances dans le respect de la physiologie, de la compétence des mamans des couples et de leur bébé m’apporte satisfaction et contentement.
Avec cette aventure,  grâce aux couples et à mes collègues, je ne cesse de grandir professionnellement.

 

••••••••

Témoignage d’Élodie Dubois, sage-femme au Nid

Quand je me suis tournée vers le métier de sage-femme, c’était avant tout motivée par la richesse du champ de compétence de la profession : suivi gynécologique, de grossesse, accouchement, suites de couches… Je me suis retrouvée face à une organisation bien différente de ce que j’imaginais du métier. Nous étions soit sage-femme de consultation, d’ hospitalisation, ou de salle de naissance… ou alors sage-femme libérale mais avec nécessité de passer le relai pour la fin de grossesse… jusqu’à ce que je croise la route de sages-femmes ayant pour volonté de créer une maison de naissance à Nancy.
Ce fut alors pour moi une évidence : c’est ce mode d’exercice global que je souhaitais faire.
Étant encore étudiante lors de l’élaboration du projet, je l’ai suivi de près, puis j’ai cherché à acquérir de l’expérience en hospitalier jusqu’à ce que je puisse intégrer sereinement l’équipe de sages-femmes du nid. Cela fait maintenant 2 ans et je ne regrette à aucun moment ce choix : j’ai commencé par être sage-femme de soutien pendant 1 an, pour découvrir ce qu’était l’accompagnement global. Ensuite je me suis sentie prête : je voulais moi même proposer cela aux couples ! Et ce fut extrêmement rassurant d’être entourée d’une équipe de sages-femmes, expérimentées, pour apprendre et échanger, que ce soit au sujet de la maison de naissance, ou même de nos activités respectives.

 

••••••••

Témoignage de Claire Ramelli Lamy, sage-femme de soutien au Nid

Je suis sage femme à la maison de naissance « Un Nid pour Naître « depuis son ouverture, (juste avant) en 2016.

Diplômée en 1989, (ça date!), j’ai travaillé 20 ans en maternité hospitalière de niveau III dans les différents services, dont 12 années en salle de naissance et les 2 dernières années en poste partagé entre salle de naissances, consultation et rééducation périnéale. Je voulais depuis longtemps vivre l’expérience du libéral et j’ai attendu que mes 5 enfants soient un peu plus grands pour me lancer avec bonheur dans cette forme d’exercice. Quand le projet de maison de naissance a commencé à prendre forme, je me suis proposée pour venir soutenir le projet et devenir sage-femme de soutien.

Comme une femme qui devient grand-mère, je me suis réjouie de ce projet déjà bien élaboré par de plus jeunes collègues déjà bien investies dans l’accompagnement global. Et j’ai découvert avec elles que l’accompagnement des femmes dans leur maternité, des couples dans leur parentalité, des petits d’hommes dans leur venue au monde est un des plus grand bonheur que nous avons en tant que sage femme. Pouvoir prendre le temps d’écouter, de respecter les souhaits, d’accompagner dans le sens premier : à savoir se placer là où la personne est pour l’amener, par ses propres ressources, là où elle veut aller, et tout cela dans une grande rigueur médicale, respect des recommandations nationales et internationales, réfléchies avec bon sens et en liberté pour ne proposer que le nécessaire et savoir justifier l’indispensable…

Tout cela vécu à travers les groupes de travail et de réflexion qui invitent TOUS les partenaires des naissances à exprimer leur avis, leurs besoins et établir ensemble des protocoles propres à notre fonctionnement. Des échanges riches aussi avec des collègues en accompagnement global et aussi des salariées de structures pour faire avancer l’approche autour de la médicalisation de la naissance. Et toujours comme la « grand mère », la sage femme de soutien s’efforce de tout mettre en œuvre pour que tout se passe bien. Présence, appui , partage de compétences et d’expérience, participation active quand elle est nécessaire, présence discrète quand il le faut, je peux dire qu’aujourd’hui, au bout de plus de 3 ans, que j’ai « surdimensionné » le bonheur d’être sage-femme en travaillant à la maison de naissances et l’émotion intacte de chaque naissance partagée.

Dans ces 3 années dans l’équipe, il y a aussi eu, comme dans une famille , des départs à accompagner, des arrivées à accueillir, des aménagements à apporter, des ajustements à mettre en place et tout cela avec beaucoup de bienveillance mutuelle.
Si vous êtes sage-femme, n’hésitez pas à venir nous rencontrer pour échanger et pourquoi pas nous rejoindre… Si vous êtes parents ou que vous voulez le devenir, vous pouvez partagez nos valeurs, nos moments de convivialité, notre approche humaine et humaniste de la périnatalité en adhérant à l’association « Un Nid pour Naître ».